NOS GROUPES DE SOUTIEN AUX FEMMES

VICTIMES DE VIOLENCES

ET DE HARCELEMENT

PAR DES PERVERS ET DES MANIPULATEURS

LES SOIRÉES DE  VICTA  

A VOTRE SERVICE AVEC DES SOLUTIONS

CHAQUE MOIS UNE SOIRÉE AVEC UNE  CONFÉRENCE

UN GROUPE DE SOUTIEN ET UN ATELIER JURIDIQUE 

POUR LES FEMMES VICTIMES DE PERVERS MANIPULATEURS 

DANS LE COUPLE, LE MILIEU FAMILIAL OU PROFESSIONNEL

Pot convivial de bienvenue 

ANNULATION DES REUNIONS A PARTIR DE SEPTEMBRE 2021 CAR VICTA REFUSE DE DEMANDER LE PASS SANITAIRE AUX PARTICIANTES.

Abonnez-vous GRATUITEMENT AU BLOG DE VICTA pour être informée des futures dates de nos rencontres sur les réseaux sociaux et pour suivre nos vidéos. 

AIDE AUX FEMMES VICTIMES
DE MANIPULATEURS
ET DE PERVERS NARCISSIQUES
Le 3è mercredi par mois à 18h précises : conférence débat suivie par un groupe de soutien et un atelier juridique. La soirée est réservée aux femmes (voir ci-contre pourquoi). 

La réunion d'aide aux femmes victimes est animée en bénévolat depuis 2013 par Sophie Soria-Glo, coach spécialiste de la défense des femmes victimes de manipulateurs et un avocat spécialiste. 

 

Les réunions ont commencé dans le cadre d'une autre association dont Sophie Soria-Glo a d'abord été simple bénévole puis la Secrétaire Nationale de 2011 à 2018. 

Depuis février 2019 la réunion se tient chaque mois dans le cadre de VICTA dont Sophie Soria-Glo est Présidente.

Plusieurs centaines de femmes accueillies et aidées en équipe par Sophie Soria-Glo, coach certifiée et juriste et divers avocats. 

Chaque mois, un thème différent relié au harcèlement moral est traité en conférence de 30 mn environ.

Puis nous donnons la parole aux victimes pour répondre à leurs questions soit d’ordre général soit sur leur cas individuel.

C’est la 2nde partie de la soirée qui comprend un groupe de soutien ainsi qu’un atelier juridique pour répondre aux questions des femmes victimes. 

Sophie Soria-Glo, Présidente de l’association VICTA répond aux questions d’ordre psychologique, stratégique et comportemental et apporte son point de vue de juriste.

L’avocat intervenant de VICTA répond aux questions sur vos procédures où il y a souvent des blocages et des incompréhensions des juges. 

VICTA offre ainsi un point d’accès au Droit par un avocat chevronné et spécialisé.

POURQUOI CE N'EST PAS UN GROUPE DE PAROLE SIMPLE MAIS UN VRAI GROUPE DE SOUTIEN AUX VICTIMES DE PERVERS ? 

Parce que dire "groupe de parole" donne l'image qu'on se réunit ensemble juste pour "faire de la parlotte" qui ne sert pas à grand chose dans la situation où on se trouve en tant que victime d'un pervers acharné à vous détruire. 

Sophie Soria-Glo, coach certifié au service des femmes victimes de manipulateurs et autres toxiques de notre époque, a voulu faire un vrai groupe de coaching qui permet à chaque victime de partir avec SA solution individuelle et personnalisée. 

Le coaching ne sert pas à guérir la victime mais à lui apporter des solutions. A ne pas confondre avec un psychologue ou un psychanalyste. 

POURQUOI IL Y A UNE CONFERENCE D'ABORD, ALORS QUE POUR ETRE SOUTENUE ON N'A PAS VRAIMENT BESOIN D'ECOUTER QUELQU'UN D'AUTRE PARLER : ON POURRAIT PASSER AUX CONSEILS DE DROIT DIRECTEMENT ? 

Parce que pour résister à un pervers que ce soit dans le couple ou au travail, on a besoin de connaître et de comprendre son fonctionnement afin d'anticiper ce qu'il prépare et prévoit de vous faire subir, vu qu'il a toujours un coup d'avance voire 2 ou 3. 

Il faut aussi connaître comment la société traite ces sujets que ce soit en entreprise ou devant les tribunaux du couple et de la famille. 

Lire des articles sur Internet ne suffit pas : chaque victime a besoin d'une véritable formation et non de l'emploi de solutions toutes faites qu'on a lues sur les réseaux sociaux. 

La victime a besoin d'un expert qui la forme. A la fin de la conférence, elle peut poser ses questions avant de passer au traitement des cas personnalisés. 

Conférences filmées et diffusées sur notre rubrique BLOG pour les victimes qui ne peuvent venir en raison de l'éloignement géographique (régions, pays étrangers...). 

INFORMATIONS PRATIQUES

 

COMBIEN CA COUTE ? 

 

Participation aux frais 10 €. Tarif réduit 5€ pour les victimes au chômage ou au RSA.

Il n’est pas indispensable d’être adhérente pour participer aux réunions.

​Réservation conseillée, les places sont limitées.

La participation demandée sert à payer la location de la salle de réunion. Vous pouvez apporter votre sandwich. A cause de la crise COVID et pour respecter la loi, nous n'offrons plus de collation avec jus de fruits et petits gâteaux. 

OU ET QUAND ?

ADRESSE DES SOIREES VICTA

D'AIDE AUX VICTIMES

 

Espace associatif AGECA

177 rue de Charonne

Paris 75011

Métro Alexandre Dumas. Ligne 2.

Proche de Nation. 

LE 3è MERCREDI DU MOIS 

Les réunions de VICTA ont lieu 1 fois par mois, le 3è mercredi du mois de 18h à 22h.

Sauf vacances scolaires et jours fériés où la date est décalée. 

En juin 2021 VICTA se déconfine et reprend la réunions car l'AGECA a enfin rouvert après des mois de fermeture très préjudiciables aux associations hébergées. 

COMMENT RESERVER ? 

 

​Pour réserver votre place cliquez sur le lien WEEZEVENT  dans l'article de blog qui annonce la soirée. 

 

Si vous ne parvenez pas à vous inscrire en ligne sur WEEZVENT, contactez Sophie Soria-Glo sur l'adresse mail officielle de l'Association  VICTA :

 

harcelement@emailasso.net


ETHIQUE DES RÉUNIONS

 

PROTECTION DES VICTIMES

 

Les conférences et réunions sont réservées aux femmes pour davantage de liberté de parole. 

 

L’association VICTA propose un espace de parole sécurisé à toutes les femmes victimes de violences et de harcèlements divers.

Messieurs s’abstenir. Merci de votre compréhension.

 

DEMARCHAGE INTERDIT

 

Il est interdit de venir aux soirées de VICTA pour vendre ses produits ou ses services aux participantes ainsi que pour recruter dans des clubs d'affaires payants, des réseaux multi-niveaux, des groupuscules sectaires, etc. 

Ce ne sont pas des soirées de networking business où l’on rencontre de nouvelles personnes.

CONFIDENTIALITE 

 

Il est interdit de faire le compte-rendu écrit de la soirée sur les réseaux sociaux en racontant ce que les victimes présentes ont pu exprimer sur leur vie personnelle.

VICTA ne diffuse donc pas de compte-rendus ni de vidéos des réunions. Les conférences sont filmées et diffusées sur notre blog mais les groupes sont confidentiels. 

 

BIENVEILLANCE

 

Chaque participante s’engage à adopter un comportement respectueux et bienveillant envers les autres victimes et envers les organisateurs.

Pas de critique, de jugement de valeur ni d’agressivité afin de préserver l’ambiance et la bonne humeur de la réunion.

POURQUOI DES REGLES DE FONCTIONNEMENT ?

Les règles sont structurantes et nous protègent. On croit que quand il y a des règles à respecter on n'est pas libre.

Or c'est tout le contraire : les règles permettent la sécurité émotionnelle dans le groupe. 

LA PRESIDENTE
DE  VICTA ANIME L'ASSOCIATION DE MANIERE BENEVOLE

PHOTO SORIA 2 OK.jpg
LOGO CANVA AVEC BASELINE LETTRES ROUGES

SOPHIE SORIA-GLO

COACH CERTIFIÉE DEPUIS 20 ANS

JURISTE

10 ANS D'EXPÉRIENCE DANS L'ACCOMPAGNEMENT DES FEMMES VICTIMES DE MANIPULATEURS ET PERVERS NARCISSIQUES

PRÉSIDENTE DE VICTA

Sophie Soria-Glo, 60 ans, est coach certifiée depuis l'année 2 000.

Elle travaille à son compte au sein du cabinet de conseil qu’elle a fondé en 2002 : LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE, spécialisé depuis 2011 dans l’aide aux victimes et le coaching juridique.

C'est de façon bénévole qu'elle créée et anime VICTA depuis janvier 2019, en parallèle avec son cabinet de conseil et d'aide aux victimes LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE. 

Sophie SORIA-GLO paie de sa poche tous les frais de l'association VICTA - locations de salles, site Internet, assurance etc. - afin de ne pas dépendre de l'Etat et de pouvoir avoir une parole libérée de toute contrainte financière liée à d'éventuelles subventions.

 

Elle cultive ainsi son originalité et son indépendance ainsi que son franc-parler. 

Son cabinet de coach LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE est donc le mécène de l'association VICTA. 

Ainsi c'est une professionnelle de la relation d'aide avec plus de 20 ans d'expérience de coach qui a créé une association d'aide aux victimes où elle agit de façon bénévole pour apporter son aide dans des conférences et des groupes de parole non subventionnés où elle s'autorise à parler en vérité sans langue de bois car elle n'est pas liée aux pouvoirs en place par un lien d'argent.

 

Elle est totalement libre de dire ce qu'elle pense et de demander des réformes sans avoir de conflit d'intérêt. Elle n'est liée à aucun parti politique non plus malgré les multiples propositions de tous ordres qu'elle a toujours refusées. 

 

Après son diplôme de coach en 2 000, Sophie débute sa nouvelle profession de coach en entreprise auprès de managers et de dirigeants. Puis elle se consacre à la défense et à la reconstruction des femmes victimes de pervers manipulateurs et donc de harcèlement moral. 

 

Elle est aussi formateur-consultant, conseil en communication, écrivain et conférencière. Depuis une dizaine d’années, elle coache des femmes de tous les milieux sociaux et de toutes les catégories socio-professionnelles, ciblées par du harcèlement moral dans la vie privée ou professionnelle.

 

Elle pratique un coaching opérationnel, stratégique, juridique et comportemental qui permet aux femme victimes de manipulation perverse de trouver des solutions pour s’en sortir et se reconstruire.

 

Elle possède un diplôme de coach obtenu dans une prestigieuse école de développement personnel et professionnel, où elle a appris les méthodes de coaching stratégique américaines pour la résilience et la réussite de vie.

 

Elle a également suivi des formations aux techniques de l’entretien non-directif et semi-directif, à la PNL, à l’Analyse Transactionnelle, à l’Affirmation de Soi, à la Process Communication Management, au coaching de dirigeants en individuel et en équipe, au coaching en groupe.

 

Après une 1ère partie de carrière dans la presse économique et la communication culturelle, elle se forme au coaching de 1998 à 2001.

 

En entreprise, elle aide des managers et dirigeants sur des problématiques de conflits, médiation et harcèlement moral.

 

Puis à partir de 2005, elle décide par choix éthique de coacher uniquement des particuliers en quête de sens, de bonheur et de vérité : créateurs d’entreprise, chercheurs d’emploi, managers, femmes désirant retravailler après avoir élevé leurs enfants.

 

En 2007, elle découvre la problématique des pervers narcissiques et s’engage dans le milieu associatif pour aider les femmes victimes de violences psychologiques dans diverses associations où elle se forme sur le terrain auprès des responsables et d'experts (psychologues, avocats, magistrats, psychiatres etc.). 

 

Déjà juriste par sa formation initiale en Administration Economique et Sociale, elle se forme à la victimologie sociale humaniste et à l’accompagnement des procédures sur le terrain avec des psychologues, psychiatres et avocats. Cela lui permet d’apporter sa propre vision synthétique en créant un nouveau métier : « Coach Tribunal » qui n’existe pas en France.