VIOLENCES PSYCHOLOGIQUES

ET PHYSIQUES

DANS LE COUPLE

Le harcèlement moral et la violence psychologique dans le couple sont de la  violence conjugale

 

Harcèlement et violences dans le couple : 1 femme sur 10 par an en France

 

225 000 femmes victimes de violences chaque année en France : violences physiques, sexuelles, verbales et/ou psychologiques.

 

Auteur des violences :  mari, concubin, pacsé, petit-ami ; ancien ou actuel ; cohabitant ou non. 

90% des victimes de violences conjugales sont des femmes. 

 

Atteintes psychologiques ou agressions verbales : 8 femmes victimes sur 10.

 

Faits répétés : 3 femmes victimes sur 4.

Homicides conjugaux : décès d'une femme tous les 3 jours.

 

Violences après la séparation : 20% des femmes victimes le sont après la séparation du couple

 

Les divers types de violence dans le couple (site du Secrétariat d’Etat à l’Egalité)

 

  • Physiques : bousculades, coups avec ou sans objet, strangulations, morsures, brûlures, séquestrations…

  • Verbales : injures, menaces, cris…

  • Psychologiques : intimidations, humiliations, dévalorisations, chantages affectifs, interdiction de fréquenter des amis, la famille…

  • Sexuelles : agressions sexuelles ou viols

  • Matérielles : briser ou lancer des objets

  • Économiques : contrôle des dépenses, des moyens de paiement, interdiction de travailler

  • Au moyen de confiscation de documents : carte nationale d’identité, carte vitale, passeport, livret de famille, carnet de santé, diplôme, etc.

  • Cyber-violences : cyber-intimidation, cyber-harcèlement…

Les différentes formes de la violence psychologique au sein du couple selon la typologie de l’INSEE 

 

  • Atteintes psychologiques ou agressions verbales

  • Comportements dévalorisants, méprisants ou de jalousie répétitifs

  • Insultes et injures répétitives

  • Menaces ou actes de contrôles

 

La violence psychologique en contexte conjugal (étude sociologique effectuée au QUEBEC) 


Définition : « La violence psychologique en contexte conjugal est un comportement intentionnel et répétitif qui s'exprime à travers différents canaux de communication (verbal, gestuel, regard, posture, etc.) de façon active ou passive, directe ou indirecte dans le but explicite d'atteindre ou de risquer d'atteindre l'autre personne et de la blesser sur le plan émotionnel. »

 

Les 13 comportements de la violence psychologique en contexte conjugal

 

Comportements directs actifs : Blâmer, critiquer, accuser • Bouder • Contrôler • Dégrader, dénigrer, humilier • Harceler • Intimider • Manipuler • Menacer, faire du chantage • Priver intentionnellement • Suresponsabiliser/déresponsabiliser

 

Comportements directs passifs : Simuler l'indifférence • Suresponsabiliser/déresponsabiliser • Priver intentionnellement

 

Comportements indirects actifs : Agresser les enfants • Bouder • Dégrader, dénigrer, humilier • Intimider • Manipuler, faire du chantage • Priver intentionnellement

 

Comportements indirects passifs : Nier la condition ou les états de l'autre • Priver intentionnellement • Simuler l'indifférence • Suresponsabiliser/déresponsabiliser

L'article 222-33-2-1 du Code pénal réprime le harcèlement moral au sein du couple y compris après la séparation :

« Le fait de harceler son conjoint, son partenaire lié par un pacte civil de solidarité ou son concubin par des agissements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation de ses conditions de vie se traduisant par une altération de sa santé physique ou mentale est puni de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende lorsque ces faits ont causé une incapacité totale de travail inférieure ou égale à huit jours ou n’ont entraîné aucune incapacité de travail et de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende lorsqu’ils ont causé une incapacité totale de travail supérieur à huit jours.

Les mêmes peines sont encourues lorsque cette infraction est commise par un ancien conjoint ou un ancien concubin de la victime, ou un ancien partenaire lié à cette dernière par un pacte civil de solidarité. »

LOIS PEU OU MAL APPLIQUEES POUR PROTEGER LES VICTIMES : VOIR LA PAGE "MALTRAITANCE INSTITUTIONNELLE". 

ASSOCIATION VICTA

Adresse : AGECA

177 rue de Charonne

75011 Paris

FRANCE

VICTA est une association libre et indépendante, à but non lucratif, entièrement composée de bénévoles et qui ne touche aucun financement public de l'Etat.
Dans ce cadre, l'association VICTA ne peut pas assurer en gratuité la prise en charge individuelle des femmes victimes de violences et de harcèlement moral ou sexuel ni de leurs procédures judiciaires. 
Ce site a été conçu et rédigé de façon bénévole par la Présidente de l'association VICTA. 

CONTACT VICTA par mail : 

harcelement@emailasso.net

LES PARTENAIRES DE VICTA

LOGO CANVA AVEC BASELINE LETTRES ROUGES
LOGO AUTRIVE.jpg

© Textes et réalisation Sophie Soria-Glo / VICTA