VICTA S'ENGAGE                                       

- CONFERENCES DE SENSIBILISATION

- RELATIONS INSTITUTIONNELLES

- COMMUNICATION ET ACTIONS DE PLAIDOYER

- FORMATIONS EN ENTREPRISE ET DANS LE SECTEUR PUBLIC EN PARTENARIAT AVEC LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE

VICTA S'ENGAGE : contribuer à atteindre les objectifs de développement durable de l'Organisation des Nations Unies en favorisant la prévention et la lutte contre le harcèlement moral et sexuel et contre toutes les violences à l'égard des femmes et des enfants

 

Les 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) ont été adoptés à l’unanimité en septembre 2015 par l’Organisation des Nations Unies (ONU) pour créer un futur meilleur de l’humanité à l’horizon 2030. Le harcèlement moral est un sujet transverse qui touche à la fois les problématiques d'égalité, de santé au travail et de fonctionnement de la Justice. 

Les engagements de VICTA en faveur des femmes victimes de violences par le harcèlement moral ou sexuel dans la vie privée et professionnelle ainsi qu'en faveur des enfants victimes de violences dans la famille et de harcèlement à l'école correspondent à au moins 3 des 17 objectifs de l’ONU.

Objectif 5 : Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles.

« Garantir l’égalité d’accès des femmes et des filles à l’éducation, aux soins de santé, à un travail décent et à la représentation dans les processus de prise de décisions politiques et économiques nourrira l’instauration d’économies durables et sera bénéfique aux sociétés et à l’ensemble de l’humanité. La mise en œuvre de nouveaux cadres juridiques concernant l’égalité des femmes sur le lieu de travail et l’éradication des pratiques néfastes ciblant les femmes est essentielle pour mettre un terme à la discrimination fondée sur le sexe qui prévaut dans de nombreux pays du monde. »

Objectif 8 : Promouvoir une croissance économique soutenue, partagée et durable, le plein emploi productif et un travail décent pour tous.

« Pour réaliser une croissance économique durable, il faut que les sociétés créent les conditions garantissant aux gens des emplois de qualité qui stimulent l’économie sans avoir des effets nocifs sur l’environnement. Des opportunités d’emploi et des conditions de travail décentes sont également nécessaires pour l’ensemble de la population en âge de travailler. »

Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous.

« La lutte contre les menaces d’homicide, la violence contre les enfants, la traite des êtres humains et la violence sexuelle est importante pour promouvoir des sociétés pacifiques et inclusives au service du développement durable. Cette lutte ouvre la voie de l’accès à la justice pour tous et à la mise en place d’institutions efficaces et responsables à tous les niveaux. »

L’ONU propose de mettre en œuvre ces objectifs de manière non seulement collective par des politiques publiques mais aussi de façon individuelle par les compétences propres à chacun : « Contribuez, grâce à votre cœur de métier, aux ODD prioritaires, par exemple en développant des produits, des services ou un business modèle créateur de valeur pour l’entreprise et la société » explique le site de l’ONU sur le sujet.

VICTA et LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE s’engagent pour contribuer à la création du monde de demain dans le respect des objectifs de l’ONU.

Nous proposons des conférences et des formations afin que chacun s’engage avec nous dans les institutions, la société civile et les entreprises pour éradiquer toute forme de violence à l’égard des femmes et des enfants, améliorer le fonctionnement des institutions et en particulier de la Justice pour les mères victimes de harcèlements et de violences et participer ainsi à un monde meilleur. 

 

Le développement durable ne concerne pas que l’environnement : il concerne aussi le respect de la personne humaine, de sa dignité et de ses droits dans le monde du travail, dans le couple et la famille mais aussi face à la Justice et aux institutions.

La lutte contre le harcèlement moral sous toutes ses formes et la mise en œuvre d’actions concrètes pour l’éradiquer s’inscrivent ainsi dans le programme des Nations Unies pour 2030.

 

CONFÉRENCES ET INTERVENTIONS CITOYENNES 

ACTIONS DE PLAIDOYER INSTITUTIONNEL

 

VICTA offre une intervention en mini-conférence gratuite d’une heure ou deux, voire une soirée conférence-débat gratuite dans tout lieu citoyen telle une mairie par exemple ou une association de défense des droits humains pour promouvoir la lutte contre le harcèlement sexuel et moral et donner des conseils aux victimes hommes ou femmes car l’événement sera mixte.

 

VICTA participe aussi de façon bénévole et gratuite à tout débat citoyen et toute consultation juridique y compris avec les institutions de la France — gouvernement, ministères,  sur le sujet des violences faites aux femmes notamment pour des projets de réformes, afin de faire appliquer des lois et en particulier la Convention d'Istambul du Conseil de l'Europe contre les violences et le harcèlement en milieu familial. 
 

CONTACTEZ VICTA pour toute demande de conférence ou d’intervention citoyenne bénévole et à titre gracieux pour mobiliser et promouvoir la cause de l’aide aux femmes victimes de violences et de harcèlements dans tous les domaines y compris au sein des entreprises et de la Fonction Publique en France. 

VICTA se mobilise aussi pour la lutte contre l’ensemble des violences dans la famille, les violences à l’encontre des enfants étant la préoccupation majeure de la Présidente depuis des années.

 

Conférences et interventions réalisées de façon bénévole par la Présidente de VICTA avec l’aide de l’avocat de l’association.

 

En cas de déplacement en régions, VICTA demande seulement le financement des frais de transport en train, d'hébergement et de nourriture. 

COURRIEL : harcèlement@emailasso.net

FORMATIONS LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE EN PARTENARIAT AVEC VICTA SUR LES THÈMES TRAITES PAR L'ASSOCIATION

1- ENTREPRISES : FORMATION RESSOURCES HUMAINES A L’ECOUTE DES VICTIMES DE HARCÈLEMENT SEXUEL ET MORAL

 

ASSUMER SON RÔLE DE « RÉFÉRENT HARCÈLEMENT SEXUEL ET AGISSEMENTS SEXISTES » EN ENTREPRISE SELON LA LOI DU 5 SEPTEMBRE 2018 APPLICABLE A PARTIR DU 1ER JANVIER 2019

 

Depuis ce mois de janvier 2019, la loi « Avenir professionnel » du 5 septembre 2018 est entrée en vigueur. Comment les nouveaux "Référents harcèlement sexuel et agissements sexistes" en entreprise vont-ils se former à l'écoute de la parole des femmes victimes qu'ils doivent accueillir ? 

Loi du 5 septembre 2018 : le dispositif

 

Cette loi oblige les entreprises de plus de 250 salariés a nommer un « référent harcèlement sexuel et agissements sexistes » qui doit écouter, accompagner et aider les victimes au sein de l’entreprise et qui doit être en mesure de les orienter. C’est le nouvel Article L. 1153-5-1 du Code du Travail.

 

La formation de ces référents issus des RH n’est cependant pas prévue par la loi nouvelle.

 

L’entreprise doit aussi mettre sur ses panneaux d’affichage internes le texte du Code pénal sur le harcèlement sexuel (article 222-33 du Code pénal) ainsi que les adresses et numéros de téléphone du médecin du travail, de l’Inspection du Travail et du référent harcèlement sexuel.


Dans les entreprises de moins de 20 salariés qui n’ont donc pas de CSE, le règlement intérieur doit mentionner les dispositions légales sur le harcèlement sexuel et moral.

 

Les entreprises devront aussi négocier sur le harcèlement moral et sexuel dans les accords de branche et ceci au moins tous les 4 ans. C’est le nouvel article L-2241-1, 2° du Code du Travail.

La loi de 2018 ne prévoit pas la formation à l’accompagnement psychologique et social des victimes par les "Référents Harcèlement Sexuel" 

Le CSE ou Conseil Social et Economique (ancien CHSCT par fusion des diverses institutions représentatives du personnel) doit aussi faire élire parmi ses membres un référent harcèlement sexuel et agissements sexistes. Il devra suivre une formation à la prévention des risques psycho-sociaux pour connaître le Droit. 

Il y aura donc 2 référents par entreprise : l'un nommé par la Direction, issu du service Ressources Humaines et un 2nd qui sera élu par les représentants du personnel dans le CSE. 

La loi exige donc que le référent élu par le CSE soit formé. Des formations aux risques psycho-sociaux existent déjà dans de nombreux organismes et étant obligatoires de par la loi nouvelle, les responsables CSE vont donc être obligés de les suivre.

Cependant au-delà du Droit sur les risques psycho-sociaux une formation à la victimologie sociale semble indispensable. 

La victimologie sociale humaniste est l'accompagnement des victimes pour les aider à s'en sortir. 

Former les professionnels : est-ce indispensable ?

 

En effet, qu’en est-il des responsables RH ? Pour écouter les femmes victimes de harcèlement sexuel et d'agissements sexistes au travail, et savoir s’en sortir sans commettre d’erreurs pouvant conduire au suicide de la victime que l’on ne croit pas mais qui est sincère, une simple formation au Droit des risques psycho-sociaux ne suffit pas.

 

D'autant que la plupart des RH connaissent le droit des risques psycho-sociaux, ils font des formations chaque année sur les divers sujets RH. 

 

Sans formation des référents RH à l'écoute de la parole des femmes victimes, il parait évident qu'on verra apparaître le même problème que dans le traitement par la Justice des violences et du harcèlement dans le couple où bien souvent les victimes ne sont pas crues et leur parole se trouve décrédibilisée. 

A l’heure actuelle et malgré la loi du 9 juillet 2010 qui l’impose, les magistrats ne sont pas assez formés et ne savent pas détecter un pervers manipulateur ni une vraie victime. La plupart ne comprennent pas le harcèlement moral et le confusent avec un conflit.

 

Un problème similaire va se poser en entreprise avec les victimes de harcèlement sexuel et moral qui se rendront chez leur Référent nommé par l'employeur. 

Si des erreurs identiques arrivent suite à la loi sur la protection des victimes de harcèlement sexuel et sexiste en entreprise ce sera un échec pour le gouvernement et pour les entreprises du pays des Droits Humains. 

Faire souffrir 2 fois plus la victime est ce que l'on appelle la "victimisation secondaire", procédé interdit par le Conseil de l'Europe dans le cadre des violences intra-familiales. Seule la formation permet d'éviter ce piège. 

Si le référent RH ne se forme pas, le pervers peut passer à travers les mailles du filet.

 

Sophie Soria-Glo a déjà été alertée par des femmes victimes au sujet de situations où le pire harceleur sexuel de l'entreprise, qui a mis la victime en dépression, parvient à se faire nommer responsable de la lutte contre les risques psychosociaux et à faire passer la victime pour délirante ! 

Le problème inverse peut aussi se poser aux référents RH : la prétendue victime qui joue la comédie mais qui en réalité n'est pas innocente. Nous avons déjà eu ce problème dans les groupes de parole par le passé. Il faut beaucoup d'expérience pour détecter ces cas. 

La formation par l’entreprise des « référents harcèlement sexuel et agissements sexistes » qu’elle doit nommer, en général issus des Ressources Humaines, n’est pas obligatoire selon la loi. Alors qu'elle aurait dû l'être si on voulait un dispositif plus efficace. 

 

Que vont faire responsables RH nommés aux postes de référent ?

 

Comment peuvent-ils s’en sortir et assurer efficacement la mission que leur supérieur leur a confiée ?

 

Sur un plan pratique, il est indispensable d’apprendre à écouter les victimes, à comprendre les situations, les enjeux et les problématiques.

 

Sans formation le risque est de ne rien y comprendre car la bonne volonté ne suffit pas.

 

L’écoute des femmes victimes de harcèlement sexuel et moral et des victimes en général est un métier. Et comme tout métier, ça s’apprend.

 

Improviser présente le risque de se montrer ou bien complaisant ou bien contre-productif ou encore de relayer des informations qui ne sont pas vraies en croyant bien faire ou alors de ne pas assez comprendre le cas en croyant que ce n’est pas grave.

 

Si on ne sait pas détecter, il n’a pas possible d’aider.

 

LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE propose en tant spécialiste de l’écoute des victimes de former les professionnels des Ressources Humaines à devenir LE « référent harcèlement sexuel et agissements sexistes » qui sait écouter les victimes et qui ne commet pas d’erreurs.

 

CONTACTEZ LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE pour toute demande de stage de formation à l’écoute des victimes de harcèlement sexuel et de violences sexistes dans votre entreprise.

 

Formations en intra et sur mesure. 

Formations individuelles possibles avec supervision des cas jour après jour. 

La formation n’est pas gratuite mais peut être prise en charge par votre OPCA avec un numéro de formateur.

La formation comprend un module spécifique sur le thème "Comment détecter un Pervers Narcissique Manipulateur dans les organisations". 

LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE intervient en entreprise et se déplace chez vous sur le lieu de travail. 

Les formations sont assurées par la fondatrice du cabinet LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE et Présidente de VICTA, 20 ans d’expérience au service de l’écoute des victimes de manipulateurs, y compris les pervers sexuels, formateur consultant et ex coach de managers et dirigeants H/F en entreprise avant de se consacrer aux victimes et à leur écoute. 

 

COURRIEL : coachingethique@gmail.com 

 

2- ENTREPRISES A L'ECOUTE DES SALARIÉES VICTIMES DE VIOLENCES CONJUGALES : FORMATION EN VICTIMOLOGIE SOCIALE HUMANISTE

 

"ECOUTE ET AIDE AUX SALARIÉES VICTIMES DE LA VIOLENCE CONJUGALE ET DU HARCÈLEMENT MORAL DANS LA VIE PRIVÉE"

Les entreprises de France s'engagent contre la lutte contre les violences conjugales à travers des programmes financés par l'Europe afin d'aider les femmes salariées et  victimes de violences à garder leur réussite professionnelle et leur autonomie financière. LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE désire s'engager ! 

Sur le même modèle que pour les "Référents harcèlement sexuel", LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE propose aussi aux entreprises des formations spécifiques des responsables RH à l’écoute et à l’aide de vos salariées victimes de violences conjugales et de harcèlement moral au sein du couple, événements qui leur arrivent bien sûr en dehors du travail.

Les femmes victimes de violences conjugales peuvent en arriver à perdre leur emploi si leur employeur ne les soutient pas quand "leur" pervers les harcèle jusqu'aux heures de bureau...

Formations sur mesure à l'écoute et à la solidarité envers les femmes victimes de pervers manipulateurs dans le couple et la famille, y compris après le divorce où elles n'ont pas fini le combat. 

La victimologie sociale humaniste est l'accompagnement des victimes pour les aider à s'en sortir tandis que la victimologie médicale est réalisée par des psychiatres spécialistes du psycho-trauma dont le métier est d'aider les victimes de violences traumatiques à guérir. 

Dans le cadre de votre formation à la victimologie sociale humaniste vous pourrez assister à un ou plusieurs groupes de soutien de VICTA animés par Sophie Soria-Glo et l'avocat Philippe Autrive afin d'apprendre à aider les femmes victimes, salariées dans votre entreprise. 

Sophie Soria-Glo anime des groupes de victimes depuis 2012 et coache des femmes victimes en individuel à plein temps depuis 2011 car c'est sa profession de coach certifié et spécialiste de l'aide aux victimes de manipulateurs. 

Contactez LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE et participez à faire de votre entreprise une entreprise inclusive « WOMEN FRIENDLY » pour l’égalité des chances !

VICTA propose aussi ses formations à la Victimologie sociale et à la détection des pervers narcissiques aux Tribunaux de la Famille et à tout professionnel de la chaine de l'institution judiciaire y compris les services sociaux. 

 

COURRIEL : coachingethique@gmail.com 

 

 

3- FORMATION DES PROFESSIONS DU DROIT : "MONSIEUR EST PARFAIT, MADAME EST FOLLE".

  • GÉRER LE DIVORCE AVEC UN MANIPULATEUR.

  • RECONNAITRE LES DOSSIERS.

  • DEVENIR EXPERT DE L'AIDE AUX VICTIMES DE MANIPULATION PERVERSE AU SEIN DU COUPLE. 

Vous êtes  avocat ou magistrat et vous gérez des cas de divorces dits "conflictuels" où le manipulateur discrédite la victime en la faisant passer pour folle. 

Le harcèlement n'est pas un "conflit " : c'est une violence !

Détectez les signes de la violence psychologique avant qu'il soit trop tard.

Avocats : gagnez vos dossiers de divorce contre le pervers. Ne perdez plus votre temps à engager des médiations ou du Droit collaboratif avec les manipulateurs qui persécutent les victimes et vous font tourner en bourrique. Un manipulateur ne tient jamais parole et n'a aucun respect de la parole donnée. 

Magistrats : apprenez à détecter la victime et le vrai coupable ainsi que les techniques de manipulation des pervers qui instrumentalisent le Droit et la Justice à leur avantage pour vous faire perdre votre temps et vous ridiculiser. 

 

Formations d'1 à 3 journées étalées sur 1 à 3 mois (1 jour par mois). 

Supervisions et analyses de pratiques.

 

Il sera donné bon accueil aux professionnels du Droit qui s'inscrivent en groupe de 8 à 10 personnes dans le cadre de leur syndicat professionnel ou de leur association. 

 

LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE n'a pas le temps de gérer les inscriptions individuelles car il faut attendre qu'un groupe soit constitué.

 

Créez votre propre groupe et inscrivez-vous ensemble avec vos amis ou confrères.

 

Les stages sont mixtes et le programme est réalisé sur mesure en fonction de vos besoins. 

 

COURRIEL : coachingethique@gmail.com 

 

4- CONFERENCES DE SENSIBILISATION 1 JOURNÉE

 

Vous voulez prévenir le harcèlement moral voire sexuel dans votre entreprise, hôpital public, collectivité territoriale etc. ?

 

Vous avez déjà eu des cas graves et qui n’ont pas été traités ?

 

Vous êtes un nouveau dirigeant ou une nouvelle dirigeante qui prend la suite d’un patron inactif face au harcèlement sexuel et moral malgré les cas graves décelés par les partenaires sociaux et les représentants du personnel ?

 

LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE propose une conférence-formation et débat d’une seule journée à l’attention de vos managers et cadres sur les cas de harcèlement sexuel et moral dans votre secteur d’activité avec :

- des exemples issus de l’actualité.

- les lois et la jurisprudence en vigueur.

- des débats entre salariés ou agents publics, cadres dirigeants et managers dans notre entreprise, votre établissement public ou votre collectivité afin de remettre en question les certitudes sur le harcèlement sexuel et moral, le sexisme etc. 

 

La méthode permet de lutter efficacement contre les comportements des harceleurs en leur faisant prendre conscience de l’inanité de leur combat alors que les sanctions ont été renforcées par la loi.

 

Harceler représente un danger pour le harceleur ou la harceleuse et votre personnel doit être amené à le comprendre.

 

La lutte et la prévention ne passent pas que par l’aide aux victimes : elles doivent s’adresser aussi en direct aux auteurs de ces actes délictueux.

 

A travers la conférence de sensibilisation LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE qui sera préparée avec vous et en fonction de votre politique RH, passez le message fort de la Direction à vos subordonnés : les actes de harcèlement seront sanctionnés à partir de ce jour et il faut perdre les mauvaises habitudes.

 

Apprenez-leur à gérer les cas existants et formez vos encadrants à la prévention du suicide des victimes de harcèlement sexuel et moral.

CONTACTEZ LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE pour faire changer les choses dans votre organisation. 

LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE propose aussi des stages de formation de 2 journées à la prévention des comportements de harcèlements en intra entreprise. Formations sur mesure. Stages réalisés en mixité H/F. 

COURRIEL : coachingethique@gmail.com 

 

 

 

LOGO CANVA AVEC BASELINE LETTRES ROUGES
Depuis l’arrêt FINIMETAL de la Chambre Sociale de la Cour de Cassation en 2016, toute entreprise qui n’a pris aucune mesure de prévention par des formations peut se voir condamnée par la Justice si du harcèlement moral survient.
Les agresseurs des femmes victimes de violence dans le couple empêchent parfois la victime de se rendre au travail ou d’y arriver à l’heure.
Aux Etats-Unis, les femmes abusées perdent annuellement 8 millions de journées de travail soit un montant total de 728 millions de dollars.
Une femme sur trois a expérimenté des violences physiques ou sexuelles au cours de sa vie, la plupart du temps par un conjoint ou un ex-conjoint. Et 62 % des victimes de violences conjugales sont salariées.
Une étude a estimé qu’aux Etats-Unis, les entreprises perdent en moyenne entre 3 et 5 milliards de dollars chaque année suite à l’absentéisme des salariés victimes de violences conjugales. 
FAITS ET CHIFFRES
Selon une étude du Conseil économique
et social de 2017, on recense en France entre 300 et 400 suicides par an dont les causes sont liées aux conditions de travail.

ASSOCIATION VICTA

Adresse : AGECA

177 rue de Charonne

75011 Paris

FRANCE

VICTA est une association libre et indépendante, à but non lucratif, entièrement composée de bénévoles et qui ne touche aucun financement public de l'Etat.
Dans ce cadre, l'association VICTA ne peut pas assurer en gratuité la prise en charge individuelle des femmes victimes de violences et de harcèlement moral ou sexuel ni de leurs procédures judiciaires. 
Ce site a été conçu et rédigé de façon bénévole par la Présidente de l'association VICTA. 

CONTACT VICTA par mail : 

harcelement@emailasso.net

LES PARTENAIRES DE VICTA

LOGO CANVA AVEC BASELINE LETTRES ROUGES
LOGO AUTRIVE.jpg

© Textes et réalisation Sophie Soria-Glo / VICTA