Rechercher
  • VICTA

Conférence 17 juillet 2019 : Se préparer à l'expertise psychologique et à l'enquête sociale

Mis à jour : 7 juil 2019

"Monsieur est parfait, Madame est folle". Les expertises psy et enquêtes sociales judiciaires peuvent se retourner contre la victime qui divorce d'un Pervers Narcissique si elle n'est pas bien préparée et qu'elle ne connait pas le langage à employer devant les experts des tribunaux et les services sociaux.


A cause de nombreux dysfonctionnements, des femmes victimes de violences conjugales psychologiques ont perdu la garde de leurs enfants quand elles divorcent d'un manipulateur qui récupère les enfants afin de les tourmenter à leur tour, ou bien elles ont vu les enfants placés de façon abusive dans des foyers de l'Aide sociale à l'enfance (ASE) -- ancienne DDASS -- suite à des expertises psychologiques judiciaires ou à des enquêtes sociales menées tambour battant sans formation aucune ou avec certaines formations tronquées que suivent les intervenants judiciaires au lieu de se former vraiment - comme la loi l'exige - au repérage de la violence intra-familiale avec des théories vraies, légitimes et justes et surtout scientifiques.


Les Juges aux Affaires Familiales (JAF) ou Juges des Enfants (JDE) ont souvent recours à de tels experts psychologues et/ou à des travailleurs sociaux afin de ne pas prendre la responsabilité de trancher par eux-mêmes et ils se rangent à l'avis de l'expert. Bien souvent les conclusions des expertises et des enquetes sont idéologiques et ne se basent en rien sur les faits reconnus de violences intra-familiales.


La Justice de notre pays est donc sous le règne des "sachants", les experts qui savent alors qu'ils ne sont même pas formés ou qu'il utilisent des théories obscures et la psychanalyse sauvage pour couler les victimes en se trompant de diagnostic.


VICTA vous aide à déjouer les pièges des experts psychologues et des enquêteurs sociaux bien trop souvent formés à la théorie factice de l'aliénation parentale, à celle non moins fumeuse du conflit de couple qui se doit d'être "apaisé" par la victime et dont elle est la seule responsable alors que c'est de la violence psychologique dont le père est l'auteur, sans oublier la théorie encore plus toxique du maintien des liens familiaux meme avec un père auteur de violences conjugales ou maltraitant ainsi que la mode de "il ne faut pas dénigrer le père".


Venez nous rejoindre le mercredi 17 juillet 2019 de 19h30 à 2h30 à l'AGECA à Paris 11è au 177 rue de Charonne, métro Alexandre Dumas pour obtenir aide et soutien et surtout des conseils de nos intervenants bénévoles de VICTA pour vous préparer à vos expertises et enquetes en cours.


Soirées mensuelles réservées aux femmes victimes de violences et de harcèlement dans le couple. Les manipulateurs ne sont pas bienvenus !


Participation aux frais 10€ pour payer la location de la salle et le pot convivial offert (jus de fruits et petits gâteaux). Tarif réduit 5€ pour les participantes au chômage.


INSCRIPTION INDISPENSABLE PAR MAIL POUR UNE MEILLEURE ORGANISATION : harcelement@emailasso.net


VICTA demande à la France l'application de la CONVENTION D'ISTAMBUL DU CONSEIL DE L'EUROPE qui prévoit que tous les intervenants de la chaîne judiciaire soient VRAIMENT formés à repérer les violences conjugales psychologiques et le harcèlement au sein du couple, y compris après la séparation.


VICTA RÉCLAME EN URGENCE LA PROTECTION DES VICTIMES !


Ce qui se passe dans le pays n'est pas normal : on ne devrait pas être obligé de faire une conférence comme ça ! Mais VICTA n'est pas une association subventionnée, ce qui nous donne le droit de dire la vérité car nous sommes totalement indépendants et donc LIBRES !







600 vues

ASSOCIATION VICTA

Adresse : AGECA

177 rue de Charonne

75011 Paris

FRANCE

METRO ALEXANDRE DUMAS. LIGNE 2

VICTA est une association libre et indépendante, à but non lucratif, entièrement composée de bénévoles et qui ne touche aucun financement public de l'Etat.
Dans ce cadre, l'association VICTA ne peut pas assurer en gratuité la prise en charge individuelle des femmes victimes de violences et de harcèlement moral ou sexuel ni de leurs procédures judiciaires. 
Ce site a été conçu et rédigé de façon bénévole par la Présidente de l'association VICTA. 

CONTACT VICTA par mail : 

harcelement@emailasso.net

LES PARTENAIRES DE VICTA

LOGO CANVA AVEC BASELINE LETTRES ROUGES
LOGO AUTRIVE.jpg

© Textes et réalisation Sophie Soria-Glo / VICTA