Rechercher
  • VICTA

La double vie du Pervers Narcissique : conférence et groupe de parole le 15 septembre 2021 à 18h

Dernière mise à jour : août 16




Avec Sophie Soria-Glo, coach certifiée et présidente de Victa : la double vie du PN avec des exemples concrets issus de son expérience de coach des femmes victimes de PN.


Sandrine Lafforgue détective privée : comment prouver à la Justice a double vie du PN (adultère, argent caché et autres mensonges).


Et Me Françoise Lalanne avocate au barreau de Paris : comment obtenir le divorce pour faute.

Soirée réservée aux femmes, messieurs s'abstenir.

La conférence est suivie par notre groupe de parole mensuel avec atelier juridique et conseils de nos intervenants experts.


ATTENTION : la soirée est annulée à cause du pass sanitaire qui est exigé à l'entrée des "ERP de type L" incluant les salles recevant des associations.


Voir le décret d'application de la loi du 5 aout 2021 :

https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000043915443


Définition des ERP de type L : https://www.sitesecurite.com/contenu/portail/erpl/l_def.php


SI vous cherchez sur le site Service public, la limitation de la liberté d'association et de réunion n'est pas indiquée. La loi du 5 aout 2021 a été validée par le Conseil Constitutionnel mais le décret d'application du 7 aout 2021 ne lui a pas été présenté.


Il faut vraiment etre juriste pour comprendre nos droits en épluchant les textes à la loupe.


Cette limitation de la liberté d'association et de réunion est scandaleuse. Ces libertés fondamentales sont inscrites dans la Constitution de notre pays bien-aimé la France.


"J'estime que la mission de Victa n'est pas de "fliquer" les participantes ni de refuser l'entrée à certaines victimes. Je boycotte donc le pass en union avec tous les lieux qui ont décidé de refuser cette discrimination inacceptable en décidant la fermeture. Toutes les réunions de Victa sont donc annulées. Le pass sanitaire est une entrave à la liberté d'association et une rupture d'égalité inacceptable.


Victa a décidé de ne pas demander de subventions pour n'avoir pas de comptes à rendre à l'Etat, pour etre libre et indépendante. Je n'ai pas de donneur d'ordre. Je suis libre de continuer à faire des réunions bénévoles ou d'y mettre fin. C'est mon cabinet de coach Le Nouveau Coaching Ethique qui finance les divers frais de l'association. C'est mon argent, c'est moi qui paie et je fais ce que je veux par rapport à mon éthique.


Etre coach c'est aussi avoir de la cohérence. Je m'oppose à cette pression mise sur les citoyens pour les obliger à accepter des injections de produits de bio-technologies sous peine de ne plus avoir de vie sociale ou de perdre leur emploi.


Je loue la salle de conférences et de réunion à mes frais au centre associatif AGECA. à Paris 11è. J'ai donc le droit de refuser la collaboration à ce système de chantage. C'est pourquoi j'annule les soirées de l'association. Cela ne correspond pas à mes valeurs de vérifier l'identité des victimes et leur état de santé. J'apporte mon soutien moral à l'AGECA qui doit appliquer la loi, ce n'est pas leur faute. Cette mesure délirante va ruiner le mouvement associatif en France car le moyen de subsistance de l'AGECA est la location de salles.


Nous nous retrouverons sur les réseaux sociaux. Tenez-vous informée en vous abonnant au blog, c'est gratuit. " déclare Sophie Soria-Glo, coach certifiée et présidente de Victa


954 vues1 commentaire