Rechercher
  • VICTA

VIOLENCES FAMILIALES, FIN DU HUIS-CLOS : VICTA SUR RMC STORY LE 17 JUIN 2020

Mis à jour : août 2

"Violences familiales, fin du huis-clos" avec VICTA le mercredi 17 juin 2020 sur RMC Story à 21h05. Magazine d'Anne Nivat "Dans quelle France on vit".


VICTA a participé à ce magazine pour libérer la parole des femmes victimes des dysfonctionnements de la Justice en France : transfert de la garde chez le père violent après la séparation, placements abusifs, inceste...


Des semaines de travail en bénévolat pour aider à organiser le casting du tournage en trouvant des mères victimes qui acceptent de témoigner et dont le dossier est solide car il prouve les dysfonctionnements de la Justice de la France.


Nous espérons arriver à une prise de conscience de la société et des pouvoirs publics sur ces dérives judiciaires très graves à l'encontre des victimes.


Voir nos demandes de réformes urgentes dans le LIVRE BLANC publié sur le site VICTA.


Le REPLAY a été supprimé sur Internet. Un Ami de VICTA vient de nous prévenir en envoyant un mail à l'association fin juillet 2020.


Il ne reste sur Internet qu'un extrait d'une interview d'une des mères victimes que VICTA a invitée à s'exprimer.


C'est un cri du coeur et il résume tout !


Cliquer sur ce lien pour voir l'extrait en ligne sur Twitter :


https://bit.ly/33erqup


Il reste aussi la photo souvenir du jour du tournage.


Une des mères victimes a témoigné de façon anonyme en étant floutée. Sophie Soria-Glo la Présidente de Victa et animatrice de ce site, a mis un cache sur son visage dans la photo pour respecter son anonymat.


Bien entendu les revendications des victimes - portées par Sophie - n'ont pas été retenues au montage du documentaire mais elle avait réussi à publier le Livre Blanc sur le site juste avant la diffusion à la télévision.


Sophie a lancé cette action militante de façon bénévole et altruiste. Elle est la communicante de l'association et gère les actions de "Plaidoyer" associatif.


Victa ne vit pas des subventions et a donc toute liberté de parole dans les médias pour demander la fin de l'impunité des auteurs de violences, la formation des magistrats etc.


Voir le post précédent avec le LIVRE BLANC et les demandes de réformes, rédigé par Sophie pendant son temps libre.


La France doit suivre les recommandations du Conseil de l'Europe dans la Convention d'Istanbul.


On nous muselle, on nous bâillonne, on n'a pas droit à la parole dans les médias, ce n'est jamais nous qu'on interviewe ou qu'on consulte !


Mais les injustices à l'encontre des victimes existent et ça ne sert pas à quoi que ce soit de nier l'évidence.


Merci à toutes d'avoir participé à notre action non-violente de communication pour faire changer les choses. On dérange, c'est bon signe !


Continuons la lutte pour faire appliquer la Convention d'Istanbul sur les droits des victimes.





289 vues

ASSOCIATION VICTA

Adresse postale : AGECA

177 rue de Charonne

75011 Paris

FRANCE

METRO ALEXANDRE DUMAS. LIGNE 2

VICTA est une association citoyenne lanceuse d'alerte, libre et indépendante, à but non lucratif, composée de bénévoles et qui ne perçoit aucune subvention de l'Etat ni des collectivités locales afin de pouvoir préserver sa liberté de parole.
VICTA n'a pas de bureaux ni de salariés pour aider les victimes en gratuité.
VICTA n'est PAS une association de service public financée par l'Etat. 
Dans ces circonstances, l'association VICTA ne peut pas assurer de façon bénévole la prise en charge individuelle des femmes victimes de violences et de harcèlement moral ou sexuel ni de leurs procédures judiciaires ou de leurs coachings. 
Ce site a été conçu et rédigé en bénévolat par Sophie Soria-Glo, fondatrice du cabinet LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE en 2011 et Présidente de l'association VICTA qu'elle a créée en 2019.  

CONTACT VICTA par mail : 

harcelement@emailasso.net

 

Face aux nombreux appels de détresse que nous recevons sur cette adresse mail, Sophie Soria-Glo s'engage à répondre de façon gracieuse à tous les mails des femmes victimes de harcèlement et de violences, même si elle ne peut pas en assurer les coachings en bénévolat car elle doit gagner sa vie et payer ses factures mais aussi parce qu'elle passe déjà un temps énorme au fonctionnement de association et au Plaidoyer associatif sans pour autant être rémunérée. 

SVP ne contactez pas VICTA par mail pour demander qu'on vous rappelle ou pour prendre rdv, merci.

Nous payons les locations de salle à l'AGECA.

VICTA n'a pas de bureaux ni de permanence. 

Pour être conseillée de façon personnelle par Sophie Soria-Glo - la Présidente de VICTA - coach certifiée et juriste, 20 années d'expérience dans le coaching dont 10 au service des femmes victimes : cliquez en bas de page sur le logo de son cabinet de conseil et d'aide aux femmes victimes de harcèlement moral dans le couple, la famille et l'entreprise LE NOUVEAU COACHING ETHIQUE . 

Les demandes de coaching psychologique ou judiciaire ne sont pas assurées de façon gratuite et bénévole par l'association mais se passent dans le cadre de son cabinet de conseil.

L’avocat référent de VICTA n'est pas rémunéré par l'association et ne peut pas offrir ses prestations de façon gracieuse non plus.

Les conseils personnalisés gratuits sont donnés aux victimes lors de nos groupes de parole et de soutien chaque mois, ainsi que par mails où c'est Sophie Soria-Glo qui répond sur l'adresse de l'association, en bénévolat et sur son temps libre. 

VICTA n'est pas une association de service public, n'a pas de subventions, pas de bureaux ni de salariés.

 

Les experts de l'association sont bénévoles et donnent du temps pour le bénévolat en parallèle à leur profession qui leur permet de vivre. 

 

Merci de comprendre les contingences de l'activité de VICTA ! 

LES PARTENAIRES DE VICTA

LOGO CANVA AVEC BASELINE LETTRES ROUGES
LOGO AUTRIVE.jpg

© Textes et réalisation Sophie Soria-Glo / VICTA